Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guide de la protection judiciaire de l'enfant

Le "Guide de la protection judiciaire de l'enfant" est en téléchargement libre.

Pour l'obtenir cliquez ici.

Paroles de juges sur Facebook

Sur Facebook, les articles, et d'autres choses en plus.

C'est ici.

Publié par Parolesdejuges

Prisons de France   (Bibliographie)

 

Exceptionnel.

C'est le mot qui vient immédiatement à l'esprit quand on a terminé la lecture du livre :

"Prisons de France"

écrit par Farhad Khosrokhavar (1), et publié par les éditions Robert Laffont (site ici) (livre ici).

 

Les bibliothèques regorgent de livres, de thèses, d'articles en tous genres sur les prisons. Parfois écrits par des personnes qui ne connaissent pas véritablement ce qui s'y passe réellement. Ou qui ne fournissent pas les clés de leur analyse.

Semaine après semaine, autour du thème de la prison, souvent en fonction de faits divers, les uns et les autres commentent, approuvent ou critiquent. Parfois avec quelques débuts de démonstration. Souvent avec uniquement quelques slogans.

 

Le livre "Prisons de France" est un peu l'inverse de tout ceci.

Farhad Khosrokhavar ne nous propose pas une énième approche critique sur le thème de la prison. Il nous apporte bien plus que cela : une véritable découverte de la prison, de l'intérieur, et à travers ses protagonistes. Il nous ouvre grand la porte de nos prisons et nous plonge dans leur quotidien, nous faisant rencontrer les détenus et le personnel pénitentiaire.

Le livre comprend trois parties :  "La relation complexe entre détenus et surveillants", "Les différents groupes en prison", "Pour une anthropologie de la prison". 

A travers les quinze chapitres du livre, l'auteur aborde des problématiques variées telles que la fouille, l'équilibre entre autorité et tolérance, les humiliations réciproques, les personnalités et les statuts imposés ou acquis (novices et aguerris, jeunes des banlieues, musulmans, radicalisés, malades mentaux..), la sexualité, la souffrance des surveillants, la qualité de l'encadrement. Et d'autres encore.

Il met les propos en lien, décrit les interactions entre les acteurs, analyse les liens complexes entre les uns et les autres. Le tout dans un style et une écriture  aussi efficaces que simples.

Le contenu du livre est d'une impressionnante richesse. Les innombrables thèmes sont abordés sans fard, les propos rapportés sans déformation, les réalités décrites sans compromis.

Parce que, cette fois-ci, l'auteur du livre est neutre.

Comme Farhad Khosrokhavar l'écrit dans les pages relatives à la méthodologie choisie, son but est de faire en sorte que le lecteur devienne lui même (presque) sociologue, en lui fournissant les éléments et l'analyse qui vont l'aider à se faire sa propre opinion. Cela est possible, selon lui, si la parole est donnée aux acteurs dans leur diversité et leurs divergences, pour fournir une large représentation du réel, le sociologue se contentant de présenter les différents points de vue sur un thème.

Et, de fait, en lisant Prisons de France, le lecteur a souvent l'impression d'être lui-même à l'intérieur d'un établissement pénitentiaire. Il récolte au fil des pages les éléments de compréhension et d'analyse. Comme cela a plus que rarement été proposé sur un sujet aussi complexe.

Toute ceci fait de Prisons de France un livre indispensable.

----------------------------

1. Farhad Khosrokhavar, sociologue franco-iranien, est directeur du Centre d'analyse et d'intervention sociologiques et directeur d'études à l'EHESS. Spécialiste de la question de l'islam en prison et des processus de radicalisation, il a notamment publié Avoir vingt ans au pays des ayatollahs (coll. « Le monde comme il va », Robert Laffont, 2009) et Radicalisation (coll. « Interventions », Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, 2014).

 

 

Commenter cet article