Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guide de la protection judiciaire de l'enfant

Le "Guide de la protection judiciaire de l'enfant" est en téléchargement libre.

Pour l'obtenir cliquez ici.

Paroles de juges sur Facebook

Sur Facebook, les articles, et d'autres choses en plus.

C'est ici.

Publié par Parolesdejuges

 

  Si le sujet du terrorisme est régulièrement abordé depuis de nombreuses années, il n'est pas fréquent que ce soient ceux qui sont au coeur de la lutte contre le terrorisme qui s'expriment publiquement.

  En début d'année 2013, le magistrat Marc Trévidic, (aujourd'hui ancien) juge d'instruction au pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris, a publié aux éditions Lattès un livre très intéressant intitulé  "Terroristes, les 7 piliers de la déraison".  (1)


9782709642941-T


 

  Il ne s'agit pas d'un ouvrage de plus sur le terrorisme, son organisation et son fonctionnement. Marc Trévidic a choisi d'aborder la problématique essentiellement à hauteur d'hommes.. et de femmes, et de nous faire approcher, un peu, ceux qui, aveuglés par une idéologie destructrice, s'engagent dans un parcours sans espoir.

  Au fil des chapitres, Marc Trévidic s'interroge sur la notion de Jihad et, assez longuement, sur le parcours des jihadistes individuels. Il nous fait rencontrer des personnages réels, et raconte des histoires pathétiques en ce sens que la route empruntée ne mène à rien d'autre que la désolation.

  Il présente notamment quelques jeunes, dont certains français même si leur famille est parfois d'origine étrangère, et qui peu à peu ont quitté quand ce n'est rejeté leur milieu familial pour s'engager dans un illusoire combat intellectuel et/ou réel.

  Mais pour ces jeunes il est surtout question de mort, d'une mort sans intérêt, sans raison d'être acceptable. De vies gâchées sans aucun bénéfice pour personne.

  Marc Trévidic aborde aussi la question de l'intervention de la justice en amont de l'acte terroriste, autour de la notion d'association de malfaiteurs. Le lecteur comprend que le travail de repérage de ceux qui sont dans les premier temps de leur engagement est aussi important que le travail de répression de l'acte commis. C'est une partie du débat autour de la prévention du terrorisme.

  Dans un dernier chapitre émouvant, Marc Trévidic, pour symboliser l'aberration que représente le terrorisme, raconte l'histoire de cet adolescent qui, enfin, a obtenu un rendez-vous avec la jeune fille dont il est amoureux. Qui, la joie au coeur, prend le métro pour aller la rejoindre. Quand une énorme explosion anéantit la station dans laquelle il se trouve.

  Et ainsi que l'écrit Marc Trévidic dans les dernières lignes du livre, la jeune fille trouvait qu'il exagérait car pour son premier rendez-vous il était en retard.

  Comme furent un jour en retard tous ceux qui ont été anéantis à cause de l'aveuglement et du mépris de l'autre.

 

----------------
1. En février 2011 Marc Trévidic a publié chez le même éditeur un autre livre intitulé "Au coeur de l'antiterrorisme" (cf. ici)

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jeremy 05/12/2016 17:16

Qu'il est bien facile de ne voir que le fruit qui tombe et non l'arbre qui le produit. Le terrorisme ou l'art occidentale de mettre en place et d'entretenir des instabilités dont nous récoltons les fruits.
Le jour où la masse s’instruira, et où la lâcheté se fera plus rare, seulement là, le monde évoluera.

Jessica 24/12/2015 11:03

Je vous remercie pour le partage. Après ces tristes événements, les Français vivent actuellement dans la peur et dans la crainte.

Tortuga 13/09/2013 19:24


Arte a diffusé le mercredi 4 septembre 2013 (00:00) le reportage "Chili, le juge et le général".


Ce reportage parle en particulier de la lutte contre le terrorisme sous Pinochet. Les Etats-Unis ont même envoyé des agents de la CIA pour aider le général chilien a lutter contre les
"terroristes" communistes.


Certaines techniques de lutte contre le terrorisme, comme la torture des suspects, sont encore pratiquées de nos jours (par exemple l'affaire Abu Omar : innocent mais suspect, il sera arrêté en
Italie, puis torturé en Egypte).