Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Guide de la protection judiciaire de l'enfant

Le "Guide de la protection judiciaire de l'enfant" est en téléchargement libre.

Pour l'obtenir cliquez ici.

Paroles de juges sur Facebook

Sur Facebook, les articles, et d'autres choses en plus.

C'est ici.

Publié par Parolesdejuges



  Pour espérer connaître et comprendre une institution, il y a les ouvrages théoriques qui la présentent. Mais il est tout aussi indispensable de la découvrir de l'intérieur, guidé par l'un ou l'autre de ses membres. Ceci afin de pouvoir approcher ce que les ouvrages théoriques, même les plus documentés, ne montrent pas. Et, par la même occasion, de côtoyer quelques instants certains de ses acteurs.

  Il en est ainsi avec le livre que Luc Frémiot, avocat général à la cour d'appel de Douai, vient de publier aux éditions Michel Lafon : "Je vous laisse juges...".

Fremiot14
  Luc Frémiot s'est fait connaître à l'occasion de son action vigoureuse contre les violences dont sont victimes les femmes, et notamment au sein de la famille. Il en présente les grandes lignes dans la quatrième partie de son livre, en soulignant les difficultés parfois rencontrées pour démontrer que les pratiques anciennes pouvaient ne plus suffire.

  Dans les autres parties de son ouvrage, Luc Frémiot raconte notamment son parcours et les fonctions successivement exercées. A cette occasion il nous livre une série de portraits de magistrats, certains flatteurs, d'autres nettement moins.

  Il aborde aussi sans détour la question de la hiérarchie dans la magistrature, rappelant, non sans raison, que l'indépendance c'est autant un état d'esprit qu'un statut.

  Parce qu'il en a été et en reste un praticien, Luc Frémiot parle de la cour d'assises, de ceux qui y interviennent, de ses aléas, et de ses débordements trop souvent injustifés découlant parfois d'absurdes querelles d'égo. Et de ces moments, rares mais détestables, où, comme il l'écrit, l'insolence remplace le talent.

  A chaque fois il livre ses sentiments, parfois ses ressentiments.


  Comme cela est souligné sur la page de couverture, la liberté de ton a été son fil conducteur.

  C'est ce qui renforce l'intérêt de ce livre.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article