Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Guide de la protection judiciaire de l'enfant

Le "Guide de la protection judiciaire de l'enfant" est en téléchargement libre.

Pour l'obtenir cliquez ici.

Paroles de juges sur Facebook

Sur Facebook, les articles, et d'autres choses en plus.

C'est ici.

Publié par Parolesdejuges

L'enfant en prison   (Bibliographie)

 

La prison fait l'objet d'un débat permanent.

Il est d'autant plus récurrent que les medias, jours après jours, rapportent les délits et les crimes commis, surtout les plus spectaculaires ou ceux impliquant des personnes connues, puis racontent les audiences, correctionnelles ou criminelles, qui conduisent leurs auteurs en prison.

Des hommes et plus rarement des femmes. Au 1er août 2018, il y a dans les prisons françaises 67944 personnes, dont 2575 femmes. Parmi ces dernières 1510 exécutent leur peine, les autres étant en attente de jugement (doc. ici).

Et parmi ces femmes il existe une sous-catégorie dont on parle peu : celles-qui y sont avec leur enfant en bas-âge. Des enfants qui de fait sont "en prison" sans avoir fait quoi que ce soit de répréhensible, uniquement parce que leur mère y est détenue.

C'est l'objet d'un livre publié par les éditions L'Harmattan (leur site), conçu sous la direction de Catheriné Ménabé (maître de conférences à l'Université de Lorraine) et Mathieu Martinelle (doctorant en droit privé et sciences criminelles), intitulé :

L'enfant en prison

Sur le site de l'éditeur le livre est présenté de la façon suivante (cf. ici) :

"Depuis 1946, les femmes détenues ont la possibilité de garder à leurs côtés, en prison, leur enfant jusqu'à ses 18 mois, voire 2 ans. Si la situation est peu étudiée, et souvent méconnue, elle mérite de profondes réflexions. Quelles sont les conditions de vie de ces jeunes enfants au sein du milieu pénitentiaire ? Comment est assuré leur développement psychomoteur et affectif malgré les contraintes carcérales ? Comment l'univers carcéral s'adapte à la présence d'enfants, non écroués mais, de fait, privés de liberté ? "

La 1ère partie du livre est intitulée : La présence de l'enfant en prison.

Un chapitre est relatif au cadre juridique (1), avec également une présentation du système anglais.

Un autre chapitre est intitulé "La maternité incarcérée". La réflexion est plus largement portée sur les raisons fondamentales de choisir un système plutôt qu'un autre. A travers, nécessairement, l'impact du lieu de vie sur l'évolution des très jeunes enfants.

Le récit d'une surveillante pénitentiaire permet de découvrir au plus près le quotidien des femmes détenues et de leurs enfants.

La 2ème partie est nommée : "L'opportunité de l'enfant en prison".

Une approche intéressante consiste à s'interroger sur la place de l'intérêt "supérieur" de l'enfant dans notre environnement juridique actuel.

Un intervenant aborde la la question de l'effet criminogène de la rupture parentale.

Un autre débat porte sur le choix de la limite d'âge de l'enfant dont on sait que les premières années de vie sont parmi les plus importantes.


Tout ceci aboutit à un livre qui propose aux professionnels, mais plus largement à tous ceux qui s'intéressent à la prison et plus largement encore aux enfants, une très riche source de réflexions juridiques, éducatives, et psychologiques.

--------------------------------------------------------

1. Les règles sont fixées par le code de procédure pénale dans une section "Protection de la mère et de l'enfant (textes ici). Si une mère choisit de garder son enfant nouveau-né auprès d'elle, celui-ci pourra en principe y rester jusqu'à l'âge de 18 mois.

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article